Qui doit acheter les bagues de mariage ?

Les bagues désignent une alliance très utile dans la célébration d’un mariage. Elles constituent un moyen pour les mariés de se souvenir de leur mariage. Cependant, certaines personnes éprouvent des difficultés à identifier celui à qui incombe la responsabilité d’acheter les bagues des futurs époux. Découvrez ici celui à qui incombe cette responsabilité.

Qui peut acheter les bagues de mariage ?

L’obligation d’acheter les bagues de mariage selon la tradition africaine est du ressort de l’homme. La conception traditionnelle du mariage dépend donc d’une famille à une autre. Pour les pays occidentaux et bien dans d’autres pays voisins, l’achat des bagues de mariage est une obligation pour la famille du marié ou le marié, même en personne. Toutefois, force est de constater aujourd’hui que les mariés ne respectent plus ces règles. Dans la conception moderne, les couples se proposent de partager les frais de l’alliance.

A lire en complément : Quels sont les incontournables pour réussir un mariage à Paris ?

À cet effet, si vous souhaitez vous offrir mutuellement vos alliances, vous avez la possibilité de partager les frais à parts égales. Il faut préciser que les alliances masculines sont en réalité dans une approche moderne. Dans les temps plus anciens, en Europe, certains hommes portaient des bagues de Gimmel formant deux cercles qui s’emboîtaient. Ces anneaux sont portés par les mariés tous les deux en ce moment traditionnel. Les hommes qui étaient envoyés au front l’or de la deuxième guerre mondiale considèrent les bagues de mariage comme un moyen de se souvenir de leur femme au pays. Dans cette optique, il est fréquent pour les hommes de porter des bagues en référence à leurs épouses.

La conception de la femme au sujet de l’achat des bagues de mariage

Il faut retenir que les alliances de la femme est une approche purement traditionnelle que celles des hommes. Historiquement, les bagues étaient considérées comme un signe de propriété pour les femmes. Il faut souligner que dans une approche moderne, les femmes sont devenues la propriété des hommes par l’institution du mariage. Les bagues de mariage en sont des preuves vivantes. Il faut préciser que l’émancipation de la femme et l’amélioration des droits de la personne humaine, permettent aux deux époux d’être sur le même pied d’égalité.

Lire également : Choisir la bonne veste pour compléter votre robe de mariée

Il est essentiel de retenir que c’est surtout pour cette raison que la femme et l’homme portent tous les deux des bagues. Dans l’approche où la femme est la propriété de l’homme par le mariage, c’est sans doute que l’obligation d’acheter les bagues de mariage est de sa responsabilité. En se fondant sur les approches modernes, cette obligation pèse en partie sur le couple. Il est donc important de retenir que l’achat des bagues de mariage peut venir de la femme de la même manière que l’homme.

Le rôle de l’homme dans l’achat des bagues de mariage

Si l’on considère que la tradition veut que ce soit l’homme qui achète les bagues de mariage, on peut se poser la question du rôle de celui-ci dans cette démarche. Effectivement, vous devez souligner que le choix et l’achat des alliances doivent être un processus commun entre les deux partenaires. Si certains hommes préfèrent prendre les devants dans cette étape importante, cela ne doit pas empêcher les femmes d’avoir leur mot à dire sur le sujet.

En réalité, quand on parle d’un couple moderne et égalitaire, c’est souvent ensemble que les futurs mariés vont choisir leurs bagues : ils peuvent même décider d’en acheter une seule pour symboliser leur engagement mutuel plutôt que deux distinctement.

Vous devez consulter votre partenaire avant toute chose. Que ce soit en faisant discrètement quelques recherches ou directement en lui demandant son avis lors du choix final. Car au-delà de la symbolique attachée aux alliances elles-mêmes, c’est avant tout un acte d’amour qui doit guider cet achat.

Les différentes options pour financer l’achat des bagues de mariage

Une fois le choix des bagues effectué, il faut ensuite penser à leur financement. Là encore, les options sont multiples et peuvent être adaptées en fonction de la situation financière de chacun.

Dans un couple où les finances sont communes, il peut sembler logique que l’achat des bagues soit lui aussi commun. Les deux partenaires peuvent ainsi contribuer au paiement des alliances selon leurs moyens respectifs.

Si l’un des deux a plus de ressources financières que l’autre, il peut aussi prendre en charge une partie ou la totalité du coût des bagues. Attention à ne pas créer un déséquilibre dans le couple : cela pourrait engendrer une frustration chez celui qui n’a pas pu participer autant qu’il le souhaitait.

Si chaque partenaire souhaite avoir sa propre bague pour symboliser son engagement personnel et individuel dans cette union, c’est tout à fait envisageable. Dans ce cas-là, chacun finance sa propre alliance et choisit celle qu’il souhaite porter fièrement au doigt.

Il faut rappeler que même si les bagues ont un certain coût financier (selon le modèle choisi), elles représentent avant tout un symbole fort d’amour et d’engagement entre deux personnes qui s’aiment. Leur prix ne doit donc jamais être considéré comme une finalité mais plutôt comme un moyen d’afficher publiquement cet amour naissant ou déjà bien ancré dans la relation amoureuse.

vous pourriez aussi aimer