Comment se déroule une cérémonie de mariage civil ?

L’union devant le maire est une sorte de garantie légale pour les amoureux. Cette union se réalise suivant un processus bien déterminé. Comment se déroule une cérémonie de mariage civil ? Voici les étapes de cette dernière.

L’arrivée des futurs mariés

Pour la célébration d’un mariage civil, les futurs mariés viennent de façon séparée. Le protocole de déroulement exige que ces derniers soient suivis de leur famille. Pour faire plaisir à l’assemblée, le marié doit venir en premier. Ce dernier sera devant en attente de sa future épouse. Ensuite, la future mariée doit venir en compagnie d’un proche qui la tient par le bras.

A lire en complément : Organiser son mariage en suivant ces étapes clés

Le maire ou l’officier d’État civil qui veut célébrer le mariage effectue son entrée après la future mariée. À son arrivée, l’assistance est tenue de se lever pour le saluer. La cérémonie de mariage civil commence automatique avec la lecture des articles du Code civil adaptés à cette célébration. Il est question des articles 212 à 215. Enfin, le maire demande aux futurs mariés si un contrat de mariage fut établi entre eux.

L’échange de consentement

A découvrir également : Les meilleures idées pour organiser votre mariage avec style et panache

Après la lecture des articles, les futurs mariés doivent poser des questions s’ils ne comprennent pas quelque chose. Après cela, le maire passe à l’étape de l’échange de consentement. C’est la partie tant attendue par l’assemblée. Ainsi, l’officier d’état civil demande à cette dernière de se lever pour entendre la réponse de chaque époux.

Le maire pose la question à l’époux en premier. Il demande à ce dernier s’il est prêt à prendre pour épouse la future mariée. Ce dernier répond par oui ou non selon ses sentiments. La même question est posée à la future mariée. Elle est tenue également de répondre par oui ou par non.

Une absence de consentement ou un non met automatiquement fin à la cérémonie de mariage civil. Les mariés ne peuvent pas s’unir dans ce cas. Le maire demande aux mariés de s’échanger les anneaux puis de s’embrasser. Cette partie peut ne pas avoir lieu si les mariés font une consécration religieuse plus tard.

La phase finale

déroulement d'une cérémonie de mariage civil

À la fin de l’échange de consentement, les époux peuvent passer à la signature des registres. C’est l’acte qui permet de matérialiser la cérémonie de mariage civil.

Pour la signature, la priorité est d’abord donnée à la mariée. Après elle, son époux pose sa signature et les témoins font le même exercice.

Lorsque le maire a une affinité avec l’un des mariés, il a la possibilité de faire un discours à leur endroit. Après cela, il remet dans les mains des nouveaux mariés le livret de famille et la fête peut ainsi commencer.

Les formalités administratives avant la cérémonie

Organiser un mariage civil nécessite quelques démarches administratives préalables. Pour célébrer une union civile, il faut d’abord prendre rendez-vous en mairie afin de remplir le dossier de mariage. Il faut bien savoir que la demande doit être effectuée au minimum un mois avant la date du mariage. Cette période peut varier selon les communes et atteindre jusqu’à trois mois dans certains cas. Pour retirer le dossier, il suffit de se rendre à la mairie du lieu où aura lieu la cérémonie muni des documents suivants :
• Une pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport)
• Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois

Certaines communes peuvent exiger l’original ainsi qu’une copie intégrale d’un acte de naissance ou encore une attestation notariée pour les personnes qui ont été mariées auparavant ou sont veuves. Chacun des futurs époux doit ensuite remplir soigneusement sa partie du formulaire puis retourner le document complet avec l’ensemble des justificatifs demandés à l’état civil. Cela permettra aux autorités compétentes d’examiner les pièces et de valider officiellement votre union.

Les éléments clés du discours du maire ou de l’officier d’état civil pendant la cérémonie

Une fois la phase administrative passée, les futurs mariés peuvent se concentrer sur la cérémonie elle-même. Durant cette dernière, le maire ou l’officier d’état civil procède à la lecture de certains éléments clés permettant de légaliser l’union. Le discours prononcé contient des mentions obligatoires sans lesquelles le mariage ne pourra pas être validé.

Le premier élément important est bien évidemment la déclaration préalable du mariage qui doit être effectuée par l’un des deux époux ou leurs témoins devant l’officier d’état civil avant le début de la cérémonie. Cette déclaration consiste à confirmer leur engagement mutuel et leur consentement libre et éclairé.

Vient ensuite l’échange des alliances. Les mariés doivent présenter un anneau symbolique, réunissant ainsi les deux fiancés en une seule entité. Il s’agit là encore d’un acte fort car il marque concrètement leur union.

Le dernier élément essentiel est celui du paiement du droit de timbre. Tout mariage doit faire l’objet du paiement d’un droit fixe appelé « droit de timbre ». Ce montant peut varier selon la commune où a lieu le mariage mais reste peu onéreux dans tous les cas (<10 €).

Ces trois étapes sont absolument incontournables pour que votre union soit reconnue officiellement devant Dieu et devant tous !

vous pourriez aussi aimer